Initiation à l'allergologie moléculaire

Souhaitez-vous en savoir plus sur les allergènes moléculaires et comment ils peuvent améliorer le diagnostic des patients allergiques ?

Pour suivre le module e-learning sur l'allergologie moléculaire, cliquez ici.

Qu'est-ce qu'un allergène moléculaire ?

Chaque source d'allergène contient des milliers de molécules, mais seulement certaines d'entre elles sont allergéniques. Un allergène moléculaire, aussi appelé protéine ou composant, est une molécule individuelle reconnue par des anticorps spécifiques de l'allergène, provoquant ainsi une réaction allergique. Une source d'allergène peut contenir plusieurs allergènes moléculaires qui présentent tous des caractéristiques différentes. L'allergologie moléculaire cherche à identifier ces composants spécifiques et donc à fournir une compréhension claire de la réaction allergique causée.

Les IgE sont dirigés contre des allergènes moléculaires spécifiques.

La plupart des allergènes moléculaires sont propres à une source d'allergène. Mais certains peuvent provoquer une réactivité croisée, ce qui signifie qu'ils présentent des similarités structurelles très importantes avec des allergènes moléculaires d'autres sources d'allergène.

Par exemple, la protéine Ara h 8 PR-10 présente dans l'arachide, est très similaire à la protéine Bet v 1 PR-10, l'allergène le plus courant du pollen de bouleau.

Avantages cliniques de l'allergologie moléculaire ?

L'allergologie moléculaire permet de mesurer les IgE d'allergènes moléculaires particuliers, ce qui révèle des informations supplémentaires sur l'allergie.

Non seulement cela permet de connaître la réactivité allergénique spécifique, comme pour les extraits complets, mais cela fournit également des indications pour :

Evaluer les risques encourus par le patient - accroître la confiance en votre diagnostic

Identifier les patients éligibles à une immunothérapie - patients allergiques aux pneumallergènes ou au venin d’hyménoptères

Comprendre les réactions croisées aide à comprendre les sensibilités multiples (le syndrome pollen-aliment par exemple).

Comment interpréter les résultats ?

Un résultat (> 0,1 kUA/L) indique une sensibilisation à l’allergène testé, et une histoire clinique concordante oriente vers une allergie.

Certains allergènes moléculaires sont associés à un risque plus élevé de réactions systémiques, alors que d'autres sont considérés comme pas ou très peu associés à un risque de réactions graves. Une concentration élevée d'IgE à un allergène moléculaire à haut potentiel de gravité tel que Ara h 2 ou Cor a 9 représente souvent un risque élevé pour les patients.

Les résultats doivent être interprétés en association avec l'histoire clinique.

Familles de composants d'origine végétale

Les familles de composants d'origine végétale comportent différentes espèces. Plus les espèces sont apparentées, plus les composants peuvent être similaires.

Cela augmente le potentiel d’IgE dirigées contre des allergènes communs entre pollens et aliments. Il existe cinq principales familles de composants d'origine végétale. Il s'agit des PR-10 (Pathogenesis Related family number 10), des profilines, des LTP (Protéines de Transfert de Lipides), des protéines de stockage et des CCD (Cross-reactive Carbohydrate Determinants) :

Famille de protéines Risque de réactions systémiques ? Y a-t-il un risque de réaction à différentes sources d’allergènes ?
Protéines de stockage Oui. Les protéines de stockage sont stables à la chaleur et à la digestion, ce qui explique leur capacité à provoquer une réaction systémique en plus d'un syndrome orale Non. Les protéines de stockage ont une faible réactivité croisée, à l'exception des sources d'allergènes très proches (par exemple entre légumineuses comme le soja et l'arachide).
LTP Oui. Les LTP sont stables à la chaleur et à la digestion, ce qui explique leur capacité à provoquer une réaction systémique en plus d'un syndrome orale Oui. Réactivité croisée partielle (le degré de similarité structurelle varie entre les LTP d'aliments d'origine végétale et de pollen).
PR-10 Faible. Ne déclenchent souvent que des symptômes locaux tels qu'un syndrome oral en raison de leur sensibilité à la chaleur et à la digestion. Cependant quelques cas de réactions systémiques ont été rapportés, par exemple pour le soja Gly m 4 et le céleri Api g 1. Oui. Réactivité croisée partielle (le degré de similarité structurelle varie entre les LTP d'aliments d'origine végétale et de pollen).
Profilines Faible. Pertinence clinique faible dans les maladies allergiques. Cependant, les profilines peuvent provoquer des réactions locales chez certains patients allergiques aux aliments d'origine végétale tels que les agrumes, la banane et la tomate. Quelques cas de réactions systémiques ont été rapportés, par exemple pour le melon et le litchi. Oui. Réactivité croisée élevée (le degré de similarité structurelle varie entre les PR-10 des aliments d'origine végétale et celle du pollen de bouleau).
CCD Très faible. Habituellement, non associés à des réactions cliniques mais peuvent induire des IgE chez certains patients. Oui. Réaction croisée élevée (structure CCD identique dans les pollens, les aliments d'origine végétale et les venins d’hyménoptères).
Famille de protéines Protéines de stockage
Risques de réactions systémiques ? Oui. Les protéines de stockage, stables à la chaleur et à la digestion, ce qui explique leur capacité à se déplacer, provoquent fréquemment une réaction systémique en plus de l'OAS (syndrome d'allergie orale)
Dois-je considérer de nombreuses sources d'allergènes différentes ? Non. Les protéines de stockage ne possèdent pas de propriétés à réaction croisée, à l'exception des sources d'allergènes très proches (par exemple entre des légumineuses comme le soja et l'arachide).
Famille de protéines nsLTP
Risques de réactions systémiques ? Oui. Les nsLTP sont stables à la chaleur et à la digestion, ce qui explique leur capacité à se déplacer, provoquent fréquemment une réaction systémique en plus de l'OAS
Dois-je considérer de nombreuses sources d'allergènes différentes ? Oui. Réaction croisée partielle (le degré de similarité structurelle varie entre les nsLTP dans les aliments végétaux et le pollen).
Famille de protéines PR-10
Risques de réactions systémiques ? Faible. Souvent ne causent que des symptômes locaux tels que l'OAS en raison de leur sensibilité à la chaleur et à la digestion, mais quelques cas avec réactions systémiques ont été rapportés, par exemple pour le soja Gly m 4 et le céleri Api g 1.
Dois-je considérer de nombreuses sources d'allergènes différentes ? Oui. Réaction croisée partielle (le degré de similarité structurelle varie entre les nsLTP dans les aliments végétaux et le pollen).
Famille de protéines Profiline
Risques de réactions systémiques ? Faible. Présente souvent peu de pertinence clinique dans les maladies allergiques. Cependant, les profilines peuvent provoquer des réactions locales chez certains patients allergiques aux aliments végétaux, y compris les agrumes, la banane et la tomate, et quelques cas avec réactions systémiques ont été rapportés, par exemple pour le melon et le litchi.
Dois-je considérer de nombreuses sources d'allergènes différentes ? Oui. Réaction croisée élevée (le degré de similarité structurelle varie entre les PR-10 dans les aliments végétaux et le pollen de bouleau).
Famille de protéines CCD
Risques de réactions systémiques ? Très faible. Habituellement, non associés à des réactions cliniques mais peuvent induire des réponses à anticorps IgE chez certains patients.
Dois-je considérer de nombreuses sources d'allergènes différentes ? Oui. Réaction croisée élevée (structure CCD identique dans le pollen, les aliments végétaux et les venins d'insectes).

Guides pratiques sur l'allergologie moléculaire

Ces guides sur l'allergologie moléculaire ont été conçus pour vous aider à :

  • Comprendre les principes de l'allergologie moléculaire
  • Identifier les allergènes moléculaires à tester
  • Interpréter les résultats

Entrez dans le monde de l'allergologie moléculaire ! Les bases

Un bref aperçu des thèmes importants de l'allergologie moléculaire, en particulier les familles de protéines, leur pertinence clinique et leur nomenclature. Télécharger

Entrez dans le monde de l'allergologie moléculaire ! Les allergènes moléculaires

Un résumé simple qui vous aide à sélectionner les protéines à tester et à interpréter les résultats pour les allergènes moléculaires les plus courants.
Télécharger

Ces guides sont faciles à utiliser et vous guideront dans votre diagnostic.


Recommanderiez-vous ce contenu ?

Noter ce contenu

Choisissez une option
Merci pour votre réponse

Intéressé(e) par notre programme éducatif sur l’allergie ? 

Oui, je souhaite recevoir :

En soumettant ce formulaire, vous consentez à la collecte et au traitement de vos données personnelles par Thermo Fisher Scientific

Nous souhaitons également vous informer que nous coopérons avec la base de données syndiquée Open Data de Veeva Systems Inc. pour nous assurer que les coordonnées sont toujours à jour. Cela signifie que les abonnés à cette base de données peuvent accéder à vos coordonnées professionnelles (nom, fonction, nom de l’établissement et adresse) et, que, dès qu’un utilisateur signale une modification de ces informations publiques de base, cette modification est partagée avec tous via la base de données. Tous les serveurs concernés de Veeva Systems Inc. sont situés dans l'Union européenne.
Pour toute question ou tout problème relatifs à la confidentialité ou, si vous souhaitez exercer vos droits en tant que personne concernée, comme il est décrit dans notre politique de confidentialité, veuillez nous contacter à l’adresse dataprivacy@thermofisher.com

Vos informations ont été envoyées avec succès.