300 million people 520 millions de personnes

Au niveau mondial, jusqu'à 520 millions de personnes souffriraient d'allergie alimentaire.3 La plupart des patients seraient allergiques à 1 voire 3 aliments

300 million people 4 aliments chez l'enfant

Les nourrissons et les jeunes enfants atteints d'eczéma sévère et précoce souffrent souvent d'allergie alimentaire : le blanc d’œuf, le lait de vache, l'arachide et les fruits à coque représentent les principaux aliments en cause9

300 million people 85 % d'allergie au lait, 70 % d'allergie à l’œuf

Environ 70 % des enfants souffrant d'allergie au blanc d’œuf et 85 % souffrant d'allergie au lait de vache en guériront avant l'âge de 5 ans.4 Environ 40 à 60 % des enfants allergiques au blanc d’œuf ou au lait de vache souffriront d'asthme et 30 à 55 % développeront une rhinite allergique4

Bénéfices des tests d'allergie

Un diagnostic précis d'allergie alimentaire, accompagné de conseils basés sur des résultats de tests valides, est important car il contribue à réduire les risques d'accidents dus à l'exposition à l'aliment. Il permet d'éduquer le patient à prendre en charge les accidents allergiques (trousse d'urgence) et de supprimer les évictions inutiles.

La prise en charge ciblée des patients atopiques pourrait réduire la charge qui pèse sur les systèmes de soins de santé.6,7

Vous soupçonnez une allergie ?

Diagnostic précoce de l'allergie

  • Réduire les admissions d'urgence
  • Réduire les consultations et les prescriptions non nécessaires
  • Rationaliser les coûts et éviter les dépenses inutiles
  • Améliorer les contrôles
  • Permettre aux patients de vivre normalement au quotidien
  • Gagner du temps et de l'argent, améliorer la qualité de vie des patients

Prise en charge active et suivi

  • Améliorer la qualité de vie des patients
  • Réduire les temps d'absence à l'école ou au travail et réduire les listes d'attente

Histoire clinique

Les tableaux cliniques dans l'allergie alimentaire sont variés et peuvent être aggravés par des co-morbidités allergiques (rhinite allergique, asthme, eczéma). Par exemple, l'allergie alimentaire peut provoquer un eczéma ou une anaphylaxie. D'autres symptômes tels que le retard de croissance staturo-pondérale, les vomissements, la diarrhée et les coliques peuvent également être attribués à une allergie alimentaire, ainsi que des symptômes allergiques tels que l'urticaire et les éruptions cutanées. Par ailleurs, les co-facteurs peuvent aggraver les symptômes d'allergie alimentaire (effort physique, alcool, AINS, infection, stress etc).

Le diagnostic de l'allergie alimentaire commence par l'étude de l'histoire clinique du patient et un examen physique.3

L'histoire clinique peut ne pas suffire à identifier l'allergène en cause.8 Ne devinez pas, testez vos patients.

Les symptômes d'allergie alimentaire dépendent de l'allergène en cause et de l'âge. L'étude clinique des antécédents allergiques doit donc être adaptée en fonction du type de symptômes, des co-facteurs et de l'âge du patient.5

 

Tests et recommandations

À l'aide de l'histoire clinique du patient, suivre les étapes les plus appropriées

Évaluer l'indication d'un test d'allergie

Si l'histoire clinique du patient suggère une allergie à médiation IgE, effectuer une analyse sanguine (IgE spécifique d'un allergène). Un simple test cutané peut être effectué. Jusqu'à 5 dosages d'IgE spécifiques d'allergènes alimentaires peuvent être réalisés chez un patient sans arrêter le traitement antihistaminique, dès le plus jeune âge et sans être à jeun.

Lors du prélèvement sanguin, un échantillon de 1 mL de sang est suffisant pour tester jusqu'à 10 allergènes différents.

Interpréter les résultats

Les résultats doivent être interprétés en fonction de l'histoire clinique. Les patients doivent bénéficier d'un plan d'action personnalisé contenant des conseils pour réduire l'exposition à tous les déclencheurs allergiques confirmés.

Prise en charge et envoi vers un spécialiste

La SFA (Société Française d'Allergologie) donne des conseils clairs sur le diagnostic et la prise en charge des allergies alimentaires. La plupart des patients, c'est-à-dire ceux qui ont un diagnostic précis et des symptômes légers mais persistants, devraient être pris en charge en soins primaires, mais certains nécessitent un envoi et une prise en charge par un allergologue.

De plus, appliquer les recommandations du guide NICE aide à diagnostiquer ou à exclure l'allergie alimentaire très tôt dans le parcours de soins du patient, ce qui réduit le nombre de prescriptions non nécessaires, ainsi que le nombre de patients suivant des régimes d'éviction.5


Recommanderiez-vous ce contenu ?

Noter ce contenu

Choisissez une option
Merci pour votre réponse
Références
  1. Punekar YS and Sheikh A. Clin Exp Allergy 2009; 39:1889-1895.
  2. Simpson AB, et al. J Pediatr 2010; 156: 777-781.
  3. Pawankar R (Ed), et al. White book on allergy, 2011; World Allergy Organisation UK.
  4. Kurowski K, et al. Am Fam Physician 2008; 77: 1678-1688.
  5. National Institute for Health and Care Excellence. Food allergy in children and young people (CG116). 2011. London: National Institute for Health and Care Excellence.
  6. House of Lords, Science and Technology sixth report- the extent and burden of allergy in the United Kingdom. Available from www.bsaci.org/pdf/HoL_science_report_vol.1.pdf last accessed February 2014.
  7. Pearce L. Nursing Times 2012; 108(17): 20-22.
  8. Smith HE, et al. J Allergy Clin Immunol 2009;123:646-50.
  9. Gabet S, et al. Pediatr Allergy Immunol 2016: 27: 831-837.

Intéressé(e) par notre programme éducatif sur l’allergie ? 

Oui, je souhaite recevoir :

En soumettant ce formulaire, vous consentez à la collecte et au traitement de vos données personnelles par Thermo Fisher Scientific

Nous souhaitons également vous informer que nous coopérons avec la base de données syndiquée Open Data de Veeva Systems Inc. pour nous assurer que les coordonnées sont toujours à jour. Cela signifie que les abonnés à cette base de données peuvent accéder à vos coordonnées professionnelles (nom, fonction, nom de l’établissement et adresse) et, que, dès qu’un utilisateur signale une modification de ces informations publiques de base, cette modification est partagée avec tous via la base de données. Tous les serveurs concernés de Veeva Systems Inc. sont situés dans l'Union européenne.
Pour toute question ou tout problème relatifs à la confidentialité ou, si vous souhaitez exercer vos droits en tant que personne concernée, comme il est décrit dans notre politique de confidentialité, veuillez nous contacter à l’adresse dataprivacy@thermofisher.com

Vos informations ont été envoyées avec succès.